Méditation & Pranayama

Bien qu'on associe aujourd'hui le yoga à la pratique d'asana (postures), il se compose de bien d'autres éléments.

Pranayama

Pour simplifier, il s'agit d'exercices respiratoires. "Pranayama" se compose de deux mots, “Prana” et “Yama”.

La première partie du mot, “Prana“ désigne le souffle, la force vitale. Elle circule dans des vaisseaux appelés nadis, aussi connus comme étant les méridiens en médecine chinoise, et qu'on retrouve aussi dans le Yin Yoga (cf section). Pour que le corps fonctionne, le prana est nécessaire. Des blocages dans le réseau de nadis ont pour conséquence des lourdeurs, voire des maux et maladies. Le prana est également important dans le fonctionnement de l’esprit : lorsque le prana est bloqué ou inerte, l’intellect stagne, perdant son potentiel créatif.

La seconde partie du mot, “yama”, signifie maîtriser ou contrôler. Selon la manière dont le mot est décomposé ("ayama"), il peut aussi se traduire par prolonger, ou augmenter.

Pour résumer, les exercices de respiration ou pranayama permettent de purifier l’esprit, d’équilibrer le système nerveux et d’augmenter la concentration.

Par une pratique régulière, le Pranayama soulage considérablement du stress, permettant ainsi un meilleur contrôle de notre esprit et la libération de blocages émotionnels.

Le Pranayama nous invite à entrer plus facilement en méditation.

 

Méditation

Par le biais de différentes techniques, comme par exemple celle de la pleine conscience, et après des exercices de respiration ou une séquence de Yin Yoga ou de Restorative Yoga, alors, vous pourrez faire l'expérience d'une méditation guidée.

La méditation entraîne l'esprit à se libérer du flot de pensées pour se concentrer sur le moment présent plus longtemps et plus profondément. Les bienfaits sont tels que la méditation en pleine conscience est de plus en plus utilisée en milieu hospitalier pour soigner des maladies mentales, et notamment celles liées au stress. De plus en plus elle est dispensée à l'école dès le plus jeune âge. De manière générale, tous ceux qui la pratiquent, ne serait-ce que quelques minutes par jour et de façon régulière, ressentent un calme mental et un meilleur contrôle de leurs émotions, pendant la méditation, mais aussi et surtout dans leur vie quotidienne.